Nouveau

Courrier du Ministère de la Mer au King Tamatoa

 

 

LE FLASH DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2009

 

DES STATISTIQUES POUR VOUS AIDER A COMPRENDRE LA DESSERTE INTERINSULAIRE


Nous vous reproduisons ci-dessous un tableau montrant le nombre de touchées annuelles de chaque île avec les minima (NTM) auxquels les armateurs sont  tenus.
Vous constaterez que les « vilains » armateurs, sans attendre  MOEHAU et son comité de pilotage, font plus que ces minima pour répondre spontanément  aux besoins exprimés par les populations.


Dommage pour MOEHAU !  Il va falloir qu’il trouve autre chose.

 

LE FLASH DU SAMEDI 31 OCTOBRE 2009

 

LE COMITE DE PILOTAGE DE MOEHAU


Pour l’élaboration du schéma directeur des transports aériens et maritimes de l’ensemble du pays pour la période 2010-2025, Moehau  a créé un comité de pilotage composé de 8 membres:


-    7 ministres
-    1 représentant de l’assemblée


Où sont les représentants des usagers et  des populations, où sont les représentants des maires, où sont les représentants des professionnels ?


Connaissant la fréquence des changements  des  ministres  ( Moehau est le 3ème ministre des transports depuis le début de cette année, soit depuis 10 mois ), on peut déjà se faire une bonne idée du résultat de cette trouvaille.

LE FLASH DU DIMANCHE 01 NOVEMBRE 2009

 

« LE PAYS DANS UNE POSITION DE NE PAS POUVOIR PRENDRE UNE DECISION » dixit MOEHAU
FAUX   ET  ARCHI- FAUX .


Les représentants de la Confédération des Armateurs sont 6 au CCNMI qui compte 16 membres ; en plus vous en êtes le président et vous disposez  d’une voix prépondérante. Par ailleurs, la licence d’armateur est octroyée par vous-même sans obligation réglementaire d’être en conformité avec l’avis du CCNMI.


Ce n’est pas le pays, mais vous et vous seul qui avez tergiversé pendant 4 mois pour vous décider à prendre la  décision que vous aviez toujours eu toute latitude de prendre ; mais tout le monde a bien compris qu’il n’était pas facile pour vous  de faire admettre à l’opinion publique  qu’un cheval noir pouvait être blanc.


Dans ce débat qui a déjà duré 4 mois, vous avez fustigé  les armateurs locaux ; vous êtes  même allé, lors d’une réunion à la présidence, jusqu’à  leur demander de « virer « leur président. Mais curieusement, à  aucun moment  vous n’avez été gêné par les 7 pages entières de publirédactionnel de Ravel dans les 2 quotidiens, ni par ses pétitions et autre référendum aux ISLV.


Pour nous, un cheval noir ne peut pas être blanc ; et ça sera sans doute le tribunal administratif qui tranchera.

LE FLASH DU VENDREDI 30 OCTOBRE 2009

 

LES DEFENSEURS DU KING TAMATOA SERAIENT-ILS DEVENUS SOUDAINEMENT  MUETS !!!


Depuis que nous avons publié quelques articles authentifiés sur les déboires du King Tamatoa, c’est le calme plat.


Les fans du King Tamatoa  seraient-ils devenus subitement aveugles et  muets !!!


C’est dommage parce que nous en avons encore d’autres ; tant pis.