LE FLASH DU LUNDI 14 SEPTEMBRE 2009

 

LE COÛT DU KING TAMATOA POUR LE CONTRIBUABLE


La mise en service du navire King Tamatoa, un navire totalement  inadapté à la situation, coûterait au pays donc aux contribuables, les sommes suivantes :


1-    La défiscalisation locale pour un montant de 1 milliard 197 millions
2-    Un des deux quais construits pour les navires de croisière qui sont un élément majeur pour notre développement touristique ; coût : 2 milliards
3-    Un allongement de 85 à 135 mètres  du quai de HUAHINE, avec un retour remblayé de 25 mètres et un dragage des fonds ; coût : 550 millions
4-    La construction de 3 ducs d’albe en eaux profondes au quai de RAIAREA ; coût : 360 millions
5-    La construction d’un retour de quai de 25 mètres, de 3 ducs d’albe et un dragage des fonds  à BORA-BORA ;  coût : 300 millions


Le coût de la mise en service du King Tamatoa coûterait au pays et aux contribuables la modique somme de  4 milliards 407 millions ; alors que l’ensemble de profession a proposé au président par courrier en date du 7 septembre 2009, la solution d’utiliser le navire TAHITI NUI 1 qui ne coûterait rien au pays.


Le pays a-t-il les moyens de se payer une telle gabegie sur le dos du contribuable:


1-    quand ses recettes fiscales accusent un déficit estimé aujourd’hui  à plus de 15 milliards pour l’année 2009
2-    quand la CPS annonce un déficit de 9 milliards pour 2009
3-    quand le gouvernement demande à tous les services territoriaux  réduire leurs frais de fonctionnement de 15%
4-    quand le pays a recours à des emprunts supplémentaires pour équilibrer son budget
5-    quand toute la population dit que la vie est cher
6-    mais quand le président et les membres du gouvernement maintiennent leurs indemnités à leur plus haut niveau


Le contribuable ne saurait accepter une telle logique.